Site de l'université de Franche-Comté
Labo sciences historiques

Corinne MarchalMARCHAL Corinne

Centre Lucien Fèbvre  (EA2273) - Université de Franche-Comté

Maître de conférences en histoire moderne

Adresse e-mail : corinne..fr


Thèmes de recherche

Histoire politique, sociale et culturelle des chapitres nobles (France et anciens Pays-Bas, XVIIIe siècle), histoire des rapports entre l’État royal et la noblesse chapitrable.

Les clergés et les dévotions dans les frontières confessionnelles (XVIIe –XVIIIe siècles)

Un milieu littéraire et savant autour de l'abbé Jean-Baptiste Boisot (1674-1694)


Responsabilités

Co-organisatrice de l'axe 1 du projet LODOCAT (chrétientés lotharingiennes-Dorsale catholique, IXe-XVIIIe siècles)
et membre du comité de pilotage (ANR 2015-2019)

Parcours universitaire

Doctorat en histoire moderne (Université de Franche-Comté - 2000)

 PUBLICATIONS

• Ouvrages

Corinne-Marchal-Lettres-inedites-abbe-Boisot

1. Marchal Corinne, Marchal-Ninosque F. (éd.), Paul Pellisson-Fontanier, Lettres inédites à
Jean-Baptiste Boisot (1674-1693)
, collection Correspondances et mémoires, n° 22, Paris, Classiques Garnier, 2015, 338 p.

Cette édition critique de ces cent vingt lettres inédites de Paul Pellisson-Fontanier à l’abbé Boisot, au moment de l’annexion de la Franche-Comté au royaume de France, présente un intérêt au regard de la sociologie historique et des milieux littéraires. Elles éclairent le système de clientélisme institué par Louis XIV et relayé par les serviteurs de l’État afin de rallier par leurs élites les provinces nouvellement conquises. Ces lettres apportent également un précieux témoignage sur les conséquences de la crise qui affecta durant une grande partie du règne personnel de Louis XIV les relations de la France avec la papauté, notamment sur le statut de la congrégation de Saint-Vanne. Elles permettent aussi d’évaluer la pratique épistolaire, 
qui confine au rituel, de deux familiers de Madeleine de Scudéry. 

 

2. Marchal Corinne (éd.), Lettres (de Madeleine de Scudéry) à l’abbé Boisot et à Madame de
Bordey-Chandiot Corinne-Marchal-Lettre-abbe-Boisot(1686-1699)
, Paris, Classiques Garnier, collection Correspondances et mémoires n° 36, 2019, 363 p. 

Cette édition critique de 91 lettres (52 inédites) de la célèbre femme de lettres comporte une introduction
de douze pages, 900 notes infrapaginales ainsi qu’un dossier de quarante documents, où sont rassemblées notamment des pièces de vers parfois inédites de Madeleine de Scudéry et de son entourage
(Elie de Bétoulaud, Noël Bosquillon, Louis Petit, Régnier-Desmarais). La plupart de ces missives proviennent
du ms. 601 de la bibliothèque de Besançon, quelques-unes de la BnF (Fr 12762 ; Fr 12765), une autre
de la bibliothèque du Havre (ms. 855). Elles s’adressent (1686-1694) à l’abbé Jean-Baptiste Boisot, un savant qui recueillit et classa les livres et papiers des Granvelle et fonda la bibliothèque publique Saint-Vincent de Besançon. Quelques-unes (1691-1699) sont également adressées à l’« aimable muse »
de Boisot, la Bisontine Jeanne-Anne de Bordey, épouse Chandiot.

Ces lettres continues fournissent de précieuses informations sur le réseau scudérien (Bossuet, le cardinal de Forbin-Janson, Pierre-Daniel Huet, Jules Mascaron, etc) à l’époque de la parution des grands traités de morale. Elles rendent compte des nouvelles de la République des Lettres, mais aussi de celles du royaume, l’épistolière disposant d’un efficace réseau de correspondants. Elle informe l’Abbé des grands épisodes de la guerre de la Ligue d’Augsbourg, des affaires romaines, d’événements parisiens (tremblement de terre du 18 septembre 1692, disette de 1693-1694, etc).

3. MARCHAL Corinne, Un âge d’or des chapitres des chapitres nobles de chanoinesses en Europe
au XVIIIe siècle : le cas de la Franche-Comté
, Brepols, BRHE, (2021).   
Ce qui frappe, aux prémices de toute réflexion sur les chapitres de dames nobles européens au XVIIIe siècle, c’est l’engouement dont ils ont été l’objet. On peut en juger, s’agissant de ceux de France, aux comportements et aux revendications du second ordre. Quelle opiniâtreté, chez les familles nobles, à vouloir y placer leurs membres, quelle passion à faire publicité dans leurs généalogies de ces admissions ! Et quel empressement, au crépuscule de l’Ancien Régime, dans les grands corps de la noblesse, à réclamer la création de chapitres de dames au nom de leur utilité sociale.

Le présent ouvrage a pour propos d’éclairer les raisons d’une faveur qui n’eut pas son équivalent pour les chapitres nobles masculins. Si l’espace de cette réflexion est la Franche-Comté, celle-ci se projette fréquemment vers les établissements de territoires proches.            

Une profonde mutation marqua les chapitres de dames nobles comtois, entre le dernier tiers du XVIIe siècle et le début du suivant, en réaction aux tentatives du clergé post-tridentin pour les réformer. Leur transformation se révéla très profitable, car alors que la vie conventuelle cessait pour beaucoup de jeunes filles d’apparaître au XVIIIe siècle comme cet idéal qu’elle avait été au « siècle des saints », ils furent non seulement perçus comme utiles socialement à certaines familles nobles, mais dispensateurs d’une existence enviable où pouvaient se concilier des exigences de piété et les séductions contrôlées du monde et où l’on pouvait recevoir des consolations humaines et spirituelles.

• Direction d'ouvrages

4. Marchal C., Delsalle P., Lassus F., Vion-Delphin F. (dir.), Mélanges offerts
au professeur Série HistoriquesMaurice Gresset. Des institutions et des hommes
, Besançon, PUFC, 2007, 544 p.

Les textes de ce volume de « Mélanges » rendent hommage à l'oeuvre historique de Maurice Gresset, professeur d'Histoire moderne à l'Université de Franche-Comté de 1969 à 1995.Les thématiques de l'administration de la France d'Ancien Régime et de la justice (Société, pouvoirs, justice) se taillent
la part du lion avec une présence importante des « gens de justice » et, plus largement, des « gens
d'offices » (Des petits officiers aux secrétaires d'Etat). Beaucoup d'autres aspects sont évoqués, de la
religion à l'économie, et même à l'histoire de l'art, témoignant de l'ampleur des contacts et des liens
d'amitié liés au cours d'une carrière longue et féconde.La Franche-Comté, terre de prédilection de ses recherches, apparaît très présente, mais d'autres provinces ou pays, limitrophes ou plus éloignés,
trouvent aussi leur place : Alsace, Bordelais, Bretagne, Labourd, Languedoc, Lyonnais, Picardie, Provence,
ainsi que l'ensemble du royaume de France.

5. Marchal C., Tramaux M. (dir.), Le miracle de Faverney (1608). L'eucharistie : environnement
et Série historiquestemps de l'histoire. Actes du colloque de Faverney
 (9 et 10 mai 2008), Besançon, PUFC, 2010, 510 p.

Réunissant les actes du colloque qui s'est déroulé les 9 et 10 mai 2008 lors des célébrations du quatrième centenaire du miracle des hosties de Faverney (Haute-Saône), le présent ouvrage est la première tentative proprement historienne de rendre compte de ce prodige en le replaçant dans l'histoire de la dévotion eucharistique sur la longue durée, du haut Moyen Âge à nos jours et dans son contexte spatio-temporel.
Cet angle d'approche a notamment permis de saisir les continuités avec d'autres miracles eucharistiques
ou hosties miraculeuses et l'originalité du miracle de Faverney, ou encore d'éclairer la souplesse
d'adaptation de son sens dans le temps. La publication de documents inédits et rares, des sources et de la bibliographie du miracle fait également de ce livre un précieux instrument de travail.

6. Barralis C., Marchal C., Wagner A. (dir.), Le testament spirituel, du Moyen Âge à textes réunis par Christine Barralis, Corinne Marchal et Anne Wagnerl'époque moderne. Legs,  salut de l'âme, miroir des vertus chrétiennes, Centre de Recherche. 
Universitaire Lorrain d'Histoire, Université de Lorraine, 2013, 301 pages.

Cet ouvrage, résultat d'une table ronde tenue à Metz en septembre 2012, à laquelle ont contribué quinze chercheurs français et étrangers, entend contribuer à la réflexion sur les moyens d'expression de la spiritualité au moment de la mort. Celle-ci peut se manifester dans les testaments proprement dits, mais aussi dans d'autres formes de sources qui rapportent les derniers moments. Est traitée en premier lieu la problématique du lien entre parentés et modèles spirituels et de l'instrumentalisation de l'une et de l'autre pour les conforter mutuellement. Puis vient l'étude des formes de la piété manifestées à l'occasion de la mort,

en s'interrogeant surtout, au-delà de la dévotion propre des testateurs, sur l'héritage spirituel
qu'ils tentent de léguer à leur entourage. Une problématique qui permet de revisiter la question des legs
pieux.

7. Buselin E., Marchal C., Ryon J.-F., Sève J., Splendeurs baroques en pays Splendeurs baroquesdeRevermont. Les arts au service de l'Église catholique (1571-1789), Poligny, Seigle-Ferrand, 2014, 300 p.

L’ouvrage est le fruit d’une collaboration entre universitaires historiens et historiens de l’art, et conservateurs et restaurateurs du patrimoine. Il accompagne l’exposition Splendeurs baroques en pays du Revermont (été 2014), constituée de 458 objets d’orfèvrerie, paramentique, livres, peintures, sculptures et mobilier d’église, qui s’est tenue à Arbois, Salins et Poligny et dans quinze églises. Il a pour propos d’éclairer la place de l’art dans l’œuvre de reconquête du catholicisme post-tridentin ainsi que ses spécificités stylistiques en cette terre jurassienne qui fut à la fois ouverte (située sur l’axe reliant l’Italie aux Pays-Bas) et fermée (frontière de catholicité).

8. Henneau M.-E., Marchal C., Piront J., Entre ciel et terre : œuvres et résistances de femmes de Gênes à Liège
(Xe–XVIIIe siècle)
, Classiques Garnier, coll. Rencontres – Histoire religieuse, tome 1 (À paraître, ANR Lodocat).

9. Henneau M.-E., Marchal C., Piront J.Entre ciel et terre : œuvres et résistances de femmes de Gênes à Liège
(Xe–XVIIIe siècle)
, Classiques Garnier, coll. Rencontres – Histoire religieuse, tome 2
(À paraître, ANR Lodocat) 

Chapitre d'ouvrage

10. « Desseins et stratégies du présent adressé au roi par la voie épistolaire chez Paul Pellisson-Fontanier, Madeleine de Scudéry et leurs obligés (1674-1694) », M. Barral-Baron, H. Daussy (dir.), Des objets en toutes lettres. La circulation des objets en Europe par les canaux épistolaires (XVIe-XXe siècles), Turnhout, Brepols, (à paraître).

Articles

• A. Articles dans les revues à comité de lecture

11. « Les cisterciens et la ville à travers les relations de Vauluisant (Aube) avec Troyes (1127-1791) », Cîteaux, Commentarii cistercienses, fasc. 3-4, 2004, 9 p.

12. « Définir et inventorier les chapitres nobles de la France du XVIIIe siècle », Revue d’histoire de l’Église de France, t. 99

(n° 242), Janvier-juin 2013, Paris, Société d’histoire religieuse de la France, 2013, p. 115-126.

 

13. « La représentation confessionnelle de l’adversaire dans le récit du siège de Dole de Jean Boyvin (1636) » J. Loiseau (dir.), La guerre des deux Bourgognes (1595-1678), Annales de Bourgogne, t. 86, fasc. 2/3, p. 57-74.

Revue électronique

14. « La dynamique de la circulation des savoirs et de leurs matériaux dans les échanges épistolaires entre Jean-Baptiste Boisot et Paul Pellisson-Fontanier (1674-1693) », Arborescences. Revue d’études françaises. La lettre érudite. Nouvelles recherches sur la communication savante à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles), université de Toronto, n° 9, 2019,

p. 95-105. En savoir plus

• B. Communications avec actes dans un congrès international



15. « Les liens des artistes et artisans troyens avec Vauluisant, abbaye cistercienne (1465-1534) », N. Brocard,
J. Theurot (dir.), La ville et l’Église. Regards croisés entre le comté de Bourgogne et autres principautés, PUFC, 2008,
p. 191-208.

16. « La monarchie française et les chapitres nobles de Franche-Comté et des Pays-Bas français (1659-1790) »
L. Delobette, P. Delsalle (dir.), La Franche-Comté et les anciens Pays-Bas, XIIIe-XVIIIe siècles, t 1 : Aspects politiques, diplomatiques, religieux et artistiques, Besançon, PUFC, 2009, p. 323-368.

17. « Entre attachement mémoriel et fonction identitaire. La permanence du culte de saint Maurice dans le diocèse de Besançon au XVIIIe siècle », N. Brocard, F. Vannotti, A. Wagner, Actes du colloque Politique, société et construction identitaire : Autour de saint Maurice 29 septembre-2 octobre 2009 Besançon (France)-Saint-Maurice (Suisse), Fondation des Archives historiques de l’abbaye de Saint-Maurice, [2012], p. 457-471.

18 « Introduction » Barralis C., Marchal C., Wagner A. (dir.), Le testament spirituel, du Moyen Âge à l'époque moderne. Legs, salut de l'âme, miroir des vertus chrétiennes, Centre de Recherche Universitaire Lorrain d'Histoire, Université de Lorraine, 2013, p. 7-19.

19. « La médiation du clergé régulier dans les testaments franc-comtois au XVIIIe siècle : Quelle est la place du déterminisme géographique ? », C. Barralis, C. Marchal, A. Wagner (dir.), Le testament spirituel, du Moyen Âge à l'époque moderne. Legs, salut de l'âme, miroir des vertus chrétiennes, Centre de Recherche Universitaire Lorrain d'Histoire, Metz, 2013, p. 179-196.

20. « La place et l'action de Dieu dans le récit du siège de Dole (1636) de Jean Boyvin », B. Forclaz, P. Martin (dir.), Religion et piété au défi de la guerre de Trente Ans, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 255-272.

 

21. « Paul Pellisson-Fontanier (1624-1693) : une conversion "pour l’avancement de la religion et la gloire du roi" »,
P. MARTIN, É. SUIRE (dir.), Les convertis : Parcours religieux, parcours politiques. Actes du colloque de Lyon
(11-12 décembre 2014)
, Classiques Garnier, 2016, p. 115-128.

22. « La circulation du modèle séculier de chapitre noble par les relations entre les compagnies de chanoinesses (Franche-Comté-Lorraine, fin du XVIIe siècle-XVIIIe siècle), M.-E. Henneau, C. Marchal, J. Piront, Entre ciel et terre : œuvres et résistances de femmes de Gênes à Liège (Xe–XVIIIe siècle), Classiques Garnier, coll. Rencontres – Histoire religieuse,
tome 1 (À paraître, ANR Lodocat).

 

23. « Les abbayes de chanoinesses nobles régulières de Franche-Comté confrontées à la réforme post-tridentine »,
M.-É. Henneau, C. Marchal, J. Piront, Entre ciel et terre, op. cit. tome 1 (à paraître, ANR Lodocat).

 

24. « La place des hommes d’Église dans la défense des intérêts des chapitres nobles féminins à la cour au XVIIIe siècle (Franche-Comté, Lorraine, Pays-Bas français), M.-É. Henneau, C. Marchal, J. Piront, Entre ciel et terre, op. cit, tome 2
(À paraître, ANR Lodocat). 

 

 

25. Henneau M.-E., Marchal C., « Introduction générale », Entre ciel et terre, op. cit., tome 1 (à paraître, ANR Lodocat).

 

26. Henneau M.-E., Marchal C., « Introduction » [de la première partie, journée d’études d’Arras, 15 octobre 2015], Entre ciel et terre, op. cit., tome 1 (à paraître, ANR Lodocat).

 

27. Henneau M.-E., Marchal C., « Introduction » [de la deuxième partie, journées d’études de Besançon, 6-7 avril 2017], Entre ciel et terre, op. cit., tome 1 (à paraître, ANR Lodocat).

C. Communications avec actes dans un congrès national

 

28. Marchal C., Delobette L., Delsalle P., Tramaux M., « Avant-propos », C. Marchal, M. Tramaux (dir.), Le miracle de Faverney (1608). L’eucharistie : environnement et temps de l’histoire, Besançon, PUFC, 2010, p. 9-12.

29. « Introduction », Marchal C., Tramaux M. (dir.), Le miracle de Faverney (1608). L’eucharistie : environnement et temps de l’histoire, Besançon, PUFC, 2010, p. 13-24.

30. « Les Vannistes et le miracle de Faverney (XVIIe-XVIIIe siècles) » C. Marchal, M. Tramaux (dir.), Le miracle de Faverney (1608). L’eucharistie : environnement et temps de l’histoire, Besançon, PUFC, 2010, p. 253-266.

31. « Les chapitres nobles de dames lorrains et comtois au XVIIIe siècle : les caractères uniformisateurs d’une identité nobiliaire d’exclusion », Lorraine, Bourgogne et Franche-Comté, mille ans d’histoire. Actes du colloque tenu les 13 et 14 novembre 2009 au Conseil Régional de Lorraine, Comité d’Histoire Régionale, Moyenmoutier, 2010, p. 271-288.

 

32. Marchal C., Blanchot J.-M., « L’espace marial et les frontières religieuses comtoises au temps de la Contre-Réforme (des Vosges au secteur pontissalien) », Colloque de la Fédération des Sociétés Savantes de Franche-Comté, Estimprim, 2012, p. IV-XXII et p. 107-132.

 

33. « Le testament de la frontière catholique comtoise avec la principauté de Montbéliard au XVIIIe siècle, ou la fidélité à une piété et une mort « ordonnées » dans l’esprit post-tridentin », G. Derégnaucourt, Y. Krumenacker, P. Martin (dir.), Actes académiques. Dorsale catholique ? Jansénisme ? Dévotion : XVIe-XVIIIe siècles. Mythe, réalité, actualité historiographique, Paris, Riveneuve, 2014, p. 299-314.

 

34. « Les laïcs dans les chapitres nobles féminins au XVIIIe siècle (France-Lorraine) », B. Bèthouart, L. Ducerf, Les laïcs dans les religions, XXIIe université d’été du carrefour d’histoire religieuse, Besançon 9-12 juillet 2013, Les cahiers du littoral (Université du Littoral, Côte d’Opale), 2, n° 13, p. 139-154.

 

D. Articles dans mélanges et sociétés savantes.

 

35. « L’utilisation du temps libre par les membres des chapitres nobles de Franche-Comté au XVIIIe siècle », P. Delsalle,
F. Lassus, C. Marchal, F. Vion-Delphin (dir.), Mélanges offerts au professeur Maurice Gresset. Des institutions et des hommes, Besançon, PUFC, 2007, p. 485-494.

 

36. « L’éducation et la culture des chanoinesses nobles dans la France du XVIIIe siècle », Mélanges offerts à Roger Marchal. De l’éventail à la plume, Nancy, Presses universitaires de Nancy, 2007, p. 181-194.

 

37. « L’église et la vie religieuse à Besançon aux XVIIe et XVIIIe siècles : du tridentinisme triomphant au tardif détachement sous les Lumières »,  La vie religieuse à Besançon du IIe siècle à 2010, Les Cahiers de la Renaissance du Vieux Besançon, 2011, n° 10, p. 37-52.

 

38. « Rassurer, protéger, convertir : les fondements de la piété mariale en Franche-Comté aux XVIIe et XVIIIe siècles », Mémoires de la Société d’Émulation du Doubs. Histoire et patrimoine comtois, Franois, Empreinte impr., 2008, n° 50,
p. 61-91.

 

39. « Le clergé et la vie religieuse à Baume-les-Dames au XVIIIe siècle », Mémoires de la Société d’Émulation du Doubs, Franois, Empreinte impr., 2005, n° 47, p. 111-148.

 

40-41. « Le rayonnement spirituel des minimes de Consolation (1670-1790) » ; « Le mobilier et la décoration du couvent des minimes de Consolation (1690-1790) à Pirey », Mémoires de la Société d’Émulation du Doubs, Franois, Empreinte impr., 2003, n° 45, p. 126-155.

 

42-48. Présentation et publication de documents inédits, dans Mémoires de la Société d’Émulation du Doubs : « L’architecte Nicolas Nicole en procès contre le curé de Mouthe (1754) », 2004, n° 46, p. 13-16 ; « Louis XIV, le chapitre métropolitain et la dévotion au Saint-Suaire lors des passages du roi à Besançon en 1674 et 1683 », 2006, n° 48,
p. 179-184 ; « Les distractions du monde rural condamnées dans le sermon d’un ecclésiastique comtois (1783) », 2007,
n° 49, p. 283-290 ; « Grandeur et misère des chanoinesses nobles à Montigny-lès-Vesoul », 2012, n° 54, p. 183-187 ; « Les voies versaillaises du « trésor des grâces » : Comment Jean-Baptiste Boisot fut nommé par le souverain abbé de Saint-Vincent de Besançon en 1681 », 2014, n° 56, p. 338-345 ; « Le coutumier de l'abbaye de Baume-les-Dames (1685) de la Bibliothèque nationale », 2015, p. 357-371 ;

« Un praticien bisontin et les reliques d’une carmélite à réputation thaumaturgique (1636) », Histoire et patrimoine de Franche-Comté. Mémoires de la Société d’Emulation du Doubs, 2020, p. 238-240.

 

49. « L’abbaye Saint-Vincent de Besançon aux XVIIe et XVIIIe siècles. Des riches heures du renouveau vanniste à la mesure de son ensemble monumental », Histoire et patrimoine de Franche-Comté. Mémoires de la Société d’Émulation du Doubs, 2013, p. 80-111.

 

E. Notices de dictionnaire

50. Notice « Edmond Préclin » dans L. Ducerf, V. Petit, M. Tramaux (dir.), Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine. Franche-Comté, Beauchesne, 2016.


51. Notices « Angélus », p. 34-38 ; « Fátima », p. 159-162, « Guerrière », p. 183-187, « pietàs » (notice en collaboration avec Catherine Chédeau), p. 362-369, « Rocamadour », p. 407-408, « Vierge noire », p. 491-496, dans F. HENRYOT,

P. MARTIN (dir.), Dictionnaire historique de la Vierge Marie, Perrin, 2017, 567 p.



F. Articles et notices dans catalogues d'art/d'expositions

52. Deux notices (dont une en collaboration avec liliane Hamelin) dans : Cathédrale de Besançon. Trésors cachés, 2015, volume 2.

53. « Le renouveau du catholicisme et la Contre-Réforme en Franche-Comté (XVIe-XVIIIe siècles) », Splendeurs baroques en pays du Revermont, Poligny, 2014, pp. 26-31 ; « La messe à l’âge baroque : condamnée ou magnifiée », Ibid.,
p. 54-55 ; « Le culte marial en  Revermont […] » ; « Le culte des saints […] », Ibid., p. 65-75 ; deux notices, p. 180 ; 254-255.

 

54. Une notice dans A. ADRIAN, C. GUYON, F. TIXIER, Splendeurs du christianisme. Art et dévotions, de Liège à Turin
(Xe-XVIIIe siècles)
, Paris, Mare et Martin, 2018. 

G. Valorisation de la recherche 

55. « Les chapitres nobles comtois : de l’âge d’or au XVIIIe siècle aux vestiges monumentaux actuels », Images de Franche-Comté, ACEFC, juin 2007, p. 14-17. En ligne

Recensions d'ouvrages  

Dans les Annales de Bourgogne ; Revue dix-septième siècle.

Jurys de thèse

J.-M. Lejuste, Novices et noviciats en Lorraine du XVIe siècle au XVIIIe siècle, 2019, U. Lyon 2, dir. Philippe Martin.

 

Mathew Kochuparambil, Saint Vincent de Paul promoteur de la vocation de la femme dans l’Église et dans la société au XVIIe siècle, 2018, U. Lyon 3, dir. Yves Krumenacker.