Site de l'université de Franche-Comté
Labo sciences historiques

Pierre VERSCHUEREN

verschueren

  Maître de conférences en histoire contemporaine
  Contact


 

Titres universitaires :


Docteur en histoire contemporaine de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2017, qualifié par le CNU en sections 19, 22 et 72)
Agrégé d'histoire (2013)
Ancien pensionnaire annuel de la Maison française d'Oxford (2010-2011)
Ancien élève de l'École normale supérieure (2008)


Parcours professionnel :

2018- : Maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Franche-Comté (Centre Lucien Febvre)
2016-2018 : Attaché temporaire d'enseignement et de recherche au Collège de France (chaire de Sociologie du travail créateur)
2013-2016 : Doctorant contractuel enseignant à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Institut d'histoire moderne et contemporaine)
2008-2013 : Élève fonctionnaire stagiaire de l'École normale supérieure (B/L)

 

 

Thèmes de recherche :

Spécialiste d'histoire sociale du second XXe siècle, mes travaux se placent à l'intersection de l'histoire des savoirs scientifiques et de l'histoire de l'enseignement supérieur, en dialogue étroit avec la sociologie et l'histoire des professions. Je m'intéresse en particulier aux processus de massification des systèmes de production des savoirs scientifiques, ainsi qu'à leurs conséquences sur les structures des carrières, sur les dispositifs de formation, d'internationalisation, de sociabilité et de mobilisation, en un mot sur les pratiques scientifiques et professionnelles.

PUBLICATIONS

Thèse de doctorat

- Des savants aux chercheurs. Les sciences physiques comme métier (France, 1945-1968), soutenue le 8 décembre 2017 à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Le jury était constitué de Soraya Boudia (rapp.), Christophe Charle (dir.), Robert Fox, Gabriel Galvez-Behar, Anne Rasmussen (prés. et rapp.) et Nathalie Richard (dir.).

Articles dans des revues à comité de lecture

- « É possível planejar a ciência ? Os cientistas franceses e a gênese de uma política científica no pós-guerra », Política & Sociedade, 17 (38), 2018, p. 135-160.
- « Les rapports de thèses de doctorat ès sciences physiques, révélateurs des normes de la science : le Jeune-Turc, le mandarin, la recherche (1944-1959) », Vingtième Siècle. Revue d'histoire, 132, 2016, p. 111-123.
- « Une situation "normale". Les sciences à l'École normale supérieure après 1945. Archives, sources et usages », La Gazette des archives, 243, 2016, p. 65-75.
- « Dompter l'Hécatonchire : les réseaux dans l'atelier de l'historien », Hypothèses, 19, 2016, p. 177-186.
- « Homo academicus reticulatus : le doctorat d'État et les recompositions des disciplines scientifiques après la Seconde Guerre mondiale », Hypothèses, 19, 2016, p. 199-210.
- « La science comme vocation ? Les élèves scientifiques de l'École normale supérieure et l'espace de leurs carrières (1944-1962) », Histoire de l'éducation, 144, 2015, p. 79-103.
- « Lebeau André (1932-2013). Chaire de Techniques et programmes spatiaux (1980-1998) », Cahiers d'histoire du CNAM, 4 (2), 2015, p. 87-98.

Articles dans des revues sans comité de lecture et actes de colloques

- « À l'ombre des grands accélérateurs : Physiciens, chimistes et écriture de soi après 1945 », Page 19. Bulletin des doctorants et jeunes chercheurs du Centre d'histoire du XIXe siècle, 4-5, 2016, p. 133-147.
- « Le rire de la vieille dame ? Humours, sciences et politiques rue d'Ulm de 1945 à 1971 », in Pierre Serna (dir.), La Politique du rire : satires, caricatures et blasphèmes. XVIe-XXIe siècles, Seyssel, Champ Vallon, collection « La Chose Publique », 2015, p. 183-214.

Notes critiques et comptes rendus

- Compte-rendu de Peter Dhondt (dir.), University Jubilees and University History Writing: a Challenging Relationship, Leiden, Brill, 2015 pour The British Journal for the History of Science, 49 (1), 2016, p. 151-152.
- Compte-rendu de Anne-Lise Rey (dir.), Méthode et histoire : quelle histoire font les historiens des sciences et des techniques ?, Paris, Classiques Garnier, 2013 pour The British Journal for the History of Science, 48 (3), 2015, p. 504-505.
- Compte-rendu de Florent Le Bot, Virginie Albe, Gérard Bodé, Guy Brucy et Élisabeth Chatel (dir.), L'ENS Cachan. Le siècle d'une grande école pour les sciences, les techniques, la société, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2013 pour Histoire de l'éducation, 137, 2013, p. 156-159.
- Onze comptes rendus publiés sur des sites dédiés à cette activité : liensocio.org, nonfiction.fr et laviedesidees.fr.